Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

La dépression au travail

Une enquête très intéressante vient de sortir sur la dépression au travail. 29% des salariés présentent un niveau dépressif élevé (manifestations dépressives importantes ou probabilité de pathologie) et 6% ont probablement une dépression, au sens médical du terme. Les femmes sont un peu plus concernées que les hommes (31% avec un niveau dépressif élevé contre 28%, et 7% de dépression probable contre 6%). Les non cadres ont un peu plus de manifestations dépressives que les cadres (31% de niveau dépressif élevé versus 27%) mais le taux de pathologie dépressive est comparable. Les mêmes différences s’observent selon que le salarié a, ou non, des responsabilités d’encadrement. Les niveaux dépressifs élevés progressent avec l’âge. Ils vont de 23% chez les moins de 30 ans et de 28% pour les 30-40 ans, pour atteindre 31% pour les 40-50 ans et les plus de 50 ans. Cette progression s’observe aussi en fonction de l’ancienneté dans l’entreprise, allant de 20% pour une ancienneté inférieure à 5 ans et de 30% pour une ancienneté entre 5 et 15 ans, jusqu’à 34% pour une ancienneté de 15 à 25 ans et 31% pour une ancienneté dépassant 25 ans. Selon les secteurs d’activité les manifestations dépressives varient fortement. Les salariés du secteur « des arts, spectacles et activités récréatives » sont les plus touchés (37% de niveau dépressif élevé et 12% de dépression probable) ainsi que les salariés du secteur de « santé humaine et action sociale » et du secteur de « l’administration publique » (33% de niveau dépressif pour chacun de ces deux secteurs et 7% de dépression probable). A l’opposé, le secteur de « l’industrie manufacturière » est le moins touché par des manifestations dépressives (23% de salariés présentant un niveau dépressif élevé) comme le secteur du « commerce » (26% de niveau dépressif élevé).

Les commentaires sont fermés.